Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Septembre est là et avec lui le retour des véritables arbitrages d'allocation ! La journée de vendredi fut marquée par une rotation sectorielle avec le retour en grâce des consumer staples. Les valeurs bancaires ont quant à elles atteint un plateau. Le pétrole poursuit sa baisse et n'a définitivement pas réussi à revenir au dessus du niveau clé des $50. La target reste $35 d'ici à la fin de l'année et le baril oscille autour des $44 actuellement. Le dollar fait des yoyos face aux autres devises, au gré des rumeurs sur la future décision de la FED. Place aux 5 questions sélectionnées pour cette rentrée :

Question n°1 : Votre compte de trading est passé de 25K€ à un peu plus de 36K€, mais il est de retour à 25K€. Qu'est-ce que cela fait ? (Merci Jim!)

Yannick : A vrai dire, ni chaud ni froid. Je ne mets aucun affect dans le trading car c'est à la fois la meilleure manière de se griser en cas de gains et de faire n'importe quoi en cas de pertes. Je suis exactement dans le même état d'esprit là maintenant qu'il y a une semaine. Effectivement, le compte est même monté jusqu'à 39K€ en séance et a clairement opté pour une position baissière engagée depuis le 9 août. Que les Bulls aient gagné une bataille est une chose, mais la guerre n'est clairement pas finie. Le mois de septembre démarre juste et il réservera des surprises. Le canal descendant long-terme qui passe à 3055 n'est pas désactivé. Il ne peut l'être que par un close Monthly au dessus de 3055 donc le canal est toujours en vie quoiqu'il arrive jusqu'à fin septembre. Toute réintégration dans le canal poussera les Bulls dans des situations de coupes sauvages. Le problème des fonds de Risk Parity ne sera pas élucidé tant que la FED n'aura pas enclenché la mise en oeuvre de son process de hausse de taux. Une baisse de -2% sur les indices américains, couplée à une baisse de -1% des obligations US 10ans, et il peut y avoir un deleveraging record sur ce segment qui pèse plus de 400 milliards de dollars. Un allègement de 10% des positions engendrerait une baisse d'au moins 10% du marché US (si ce n'est 20 ou 25%!) car cela se ferait sans grande liquidité acheteuse en face. Les problèmes des armateurs asiatiques sont symptomatiques du ralentissement de la croissance mondiale. La baisse de l'immobilier sur plusieurs hot spots nord américains est également un indice du ralentissement.

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

L'économie US détruit des emplois manufacturiers, comme on peut le constater dans les derniers Non Farm Payrolls :

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Il n'y a créations de jobs que parce qu'il y a une augmentation du nombre de...serveurs ! ce n'est pas un signe de dynamisme économique dingue. Les superbes biens des Hamptons ou de Manhattan ont également pris une claque très récemment.

Le marché a également choisi d'ignorer la remontée de Trump dans les sondages. Il a même repris le lead sur Hillary Clinton récemment :

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

A l'approche du prochain comité de la FED, il y aura donc tous les ingrédients explosifs pour déstabiliser les marchés. Certes, il faut reconnaître toutefois que les prochaines séances restent entre les mains des Bulls. C'est donc un mauvais moment à passer et où il faut être actif en trading pour défendre la position et faire des allers-retours pour être le plus flexible possible. Enfin, tout cela pour dire que le trading n'est pas une question de stress ou d'émotions. La seule chose qui compte c'est le P&L. Soit il est dans le vert, soit il est dans le rouge. Le meilleur moyen de faire de l'argent reste d'être totalement détaché de ses émotions. Je suis personnellement convaincu qu'on ira revoir très bas et que la première target à 2500 sur l'indice Eurostoxx50 est encore active. Quand le canal descendant sera réintégré, l'atmosphère va changer d'un coup très brutalement.

 

Question n°2 : Vous parlez du High Yield américain. Pouvez-vous faire un focus dessus ? (Merci Jacques !)

Yannick : le secteur énergétique US est en pleine déroute et le rythme de progression des défauts est alarmant comme on peut le constater très visiblement sur le graphique ci-dessous :

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Il n'y a aucune accalmie et bien au contraire : là le marché ignore volontairement la rechute des cours du baril et ferme les yeux sur la situation. Cette complaisance sera corrigée prochainement. Les investisseurs sur ce segment risqué sont tellement aveuglés par les promesses de relance d'un programme de Quantitative Easing de la FED qui viendrait acheter elle aussi des papiers corporate, comme le fait la BCE en Europe, qu'ils ont poursuivi leurs achats et les spreads se sont resserrés à des niveaux totalement aberrants vu la situation actuelle très clairement en faveur d'une explosion réelle des défaillances. Il est anormal que les niveaux de spread soient aussi bas :

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

La situation est d'autant plus aberrante que les taux de recovery sont en chute libre. En cas de défaillance avérée, les investisseurs retrouvent donc encore moins de cash. Ce taux est historiquement autour de 45% mais il chute à moins de 25% désormais, notamment à cause des défaillances sur les pétrolières US où les investisseurs perdent très gros en cas de faillite. Voici la courbe en rouge du taux de recovery sur le segment High Yield :

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Evidemment, les investisseurs qui font la sourde oreille et continuent d'acheter créent ici un découplage qui amènera à une correction encore plus violente. Il est anormal de voir la courbe des prix en bleu ci-dessus des papiers High Yield monter en flèche alors que la situation se dégrade visiblement. La crise finira par l'emporter.

 

Question n°3 : Pourquoi affirmez-vous qu'il y aura une récession aux US à partir du T3 ? (Merci Come!)

Yannick : Il existe une relation claire entre le niveau de chomage d'une économie et son taux de croissance. Lorsque la croissance n'est plus là, il y a des licenciements en masse et tout le système s'effondre. Le graphique de corrélation de ces deux données est assez net et précis pour prouver la relation, qui par ailleurs est totalement cohérente et intuitive (cela s'appelle la loi d'Okun):

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Ce qui est intéressant de faire comme prolongement c'est de regarder le niveau des rentrées fiscales de l'économie US et de comparer ce chiffre au PIB américain. cela donne ce graphique :

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

La corrélation est parfaite elle aussi et surtout ce sont bien les rentrées fiscales qui sont en avance de phase. Lorsqu'elles ralentissent, le PIB américain suit avec retardement. La ligne bleu foncé est donc très parlante : les rentrées fiscales baissent nettement et s'approchent désormais dangeureusement du niveau de contraction même. Le PIB américain a donc de très fortes chances d'entrer en contraction lui aussi dans la foulée. C'est aussi simple (et rapide) que cela !

 

Question n°4 : Le S&P500 a aligné 38 séances extrêmement peu volatiles sur 40. Le VIX est massacré. Où est la crise ? (Merci Nicolas!)

Yannick : Regardons du côté des gros acteurs capables de faire bouger les marchés actions à eux tous seuls. Le fonds souverain norvégien fait clairement partie de ces monstres qui sont lourdement investis en actions car il cherche à diversifier ses revenus et réduire la dépendance de la Norvège vis à vis de ses recettes quasiment entièrement liées au pétrole. Avec la chute du prix du baril, pour la première fois depuis presque 20ans, la norvège a dû retirer des fonds afin de couvrir ses dépenses puisque ses revenus pétroliers ont fortement chuté. On le constate avec les deux barres bleues du graphique ci-dessous :

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Si elle retire des fonds, il faut bien vendre quelque chose parmi les actifs du fonds pour générer ce cash. Ce fut une première couche d'actions en début d'année, ce qui a provoqué la première vague de baisse généralisée sur l'ensemble des marchés mondiaux. Avec le prix du baril qui reste scotché à des niveaux faibles, la Norvège va devoir remettre une couche de ventes d'actions prochainement. Immanquablement, au vu de la liquidité faible, cela fera tanker le marché. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si ces mêmes intérêts norvégiens se mettent récemment à acheter des contrats VIX là où tous les autres acteurs en vendent bêtement. Connaissant cet état de fait, autant se protéger en amont, avant même d'intervenir sur les marchés actions ! Pour la toute première fois de son existence, la plus grosse banque norvégienne (DNB) a annoncé passer long volatilité et acheteuse de contrats VIX : "DNB is buying volatility index contracts for the first time", according to Torkild Varran, chief executive officer of DNB Asset Management, who oversees about 530 billion kroner ($64 billion)

Le junk rally européen de ces dernières séances sera donc intéressant à suivre car il est peut-être totalement fake. C'est aussi simple que cela.

 

Question n°5 : Le bitcoin a de nouveau explosé ce week-end et les intérêts acheteurs chinois reviennent en force. De nouvelles dépréciations du Yuan ? (Merci Ludo!)

Yannick : Totalement vrai ! Cela faisait un moment que le bitcoin n'avait pas jumpé de la sorte :

 

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Cela rappelle l'été dernier où la banque centrale chinoise avait enclenché ensuite ses différentes dépréciations du Yuan, ce qui avait provoqué la panique sur les marchés actions mondiaux. Il faut dire qu'elle souhaite mettre la pression maximale sur la FED pour qu'elle ne relève pas ses taux. Comme les Non Farm Payrolls de vendredi n'ont pas été suffisamment mauvais pour empêcher une remontée des taux US prochainement, il doit se tramer quelque chose en coulisse. C'est une quasi certitude. Les cours du bitcoin ont toujours été précurseurs en la matière:

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Donc ce jump n'est pas dû au hasard. Les choses devraient bouger ces prochains jours par conséquent. Les Bulls n'ont qu'à bien se tenir à leurs positions actuelles. On verra qui des deux camps prendra la plus grosse claque au final.

 

Merci pour vos nombreuses questions de toutes ces dernières semaines

Je n'avais pas publié de courrier des lecteurs pour cause de vacances, mais voici le rythme repris avec une sélection de questions qui cadrent bien avec l'actualité. J'ai essayé de sélectionner 5 questions qui permettent de faire une synthèse cohérente du marché dans son état actuel. Le jump totalement fake de vendredi sur les marchés européens finira par être corrigé. les flux vendeurs américains vont venir donner une leçon aux algorithmes suiveurs de tendance qui opèrent idiotement sur l'indice Eurostoxx50. Sur ces niveaux, de gros players européens devraient également réactiver leurs protections de portefeuille en vendant lourdement des futures eurostoxx50. Le timing dépendra très certainement du timing d'action de la banque centrale chinoise. D'ici-là il faut défendre ses positions habilement. La guerre est encore en cours !

 

Yannick

Ps: Pour envoyer vos questions, envoyez un email à contact@boursif.com

Courrier des lecteurs - Réponses du 05 Septembre 2016

Revenez chaque jour sur Boursif.com pour d’autres informations pertinentes sur les marchés boursiers

 

Et si vous avez aimé cet article, vous aimerez également l’un des 11 articles suivants :

 

  1. Pour en savoir plus sur l’auteur de Boursif.com, cliquez ici : Lire la présentation complète !
  2. Pour suivre en live le compte de trading de Boursif.com : cliquez ici !
  3. Pour découvrir les 14 bonnes manières pour améliorer ses capacités de trader : cliquez ici !
  4. Découvrez le Quizz « Quel trader êtes-vous ? » : cliquez ici !
  5. Pour lire l’article « Les 10 astuces pour améliorer son trading » : cliquez ici !
  6. Pour lire l’article « les 13 erreurs fatidiques en trading » : cliquez ici !
  7. Pour lire l’article « 4 idées de bons livres de trading » : cliquez ici !
  8.  Pour lire l’article « Les 7 exercices pour améliorer votre trading » : cliquez ici !
  9.  Pour lire l’article « Les 10 pièges tendus par les marchés boursiers » : cliquez ici !
  10.  Pour découvrir la règle de trading des 95% : cliquez ici !
  11.  Pour comprendre la logique d’investissement de Boursif.com : cliquez ici !

Disclaimer : Les avis publiés sur Boursif.com ne sont ni des recommandations d’achat, ni des recommandations de vente, ni des conseils en investissement de manière générale. Ils ne reflètent que l’opinion purement personnelle de leur auteur et n’engagent pas sa responsabilité quant à la réalisation effective des positions prises. Prendre une position longue ou une position short sur le marché est source de risque de pertes financières conséquentes.  La responsabilité de l’auteur de Boursif.com ne peut être retenue quant aux positions de trading prises suite à la lecture de ce blog.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :